Réseau canadien d’essais cliniques sur le cancer (RCECC)

Modifié le

En octobre 2011, l’Alliance canadienne pour la recherche sur le cancer (ACRC) a publié un rapport sur l’état des essais cliniques sur le cancer au Canada (en anglais seulement) présentant les problèmes associés aux essais cliniques sur le cancer ainsi que des recommandations pour les résoudre. L’une des principales recommandations de ce rapport était la création d’un programme pancanadien de coopération visant à faciliter le lancement et la réalisation d’essais cliniques sur le cancer en milieu universitaire au Canada, permettant ainsi de mettre en relation les groupes procédant déjà à des essais cliniques au pays et de tirer parti de leurs points forts respectifs.

Le Réseau canadien d’essais cliniques sur le cancer (RCECC) a été créé en 2013 avec deux objectifs principaux : (1) renforcer la capacité et les moyens du Canada de mener des essais cliniques sur le cancer afin de modifier les pratiques élaborées par le secteur universitaire; (2) améliorer les résultats pour les patients. Le Réseau a été établi grâce aux efforts collectifs de médecins, de membres du personnel de recherche, de spécialistes des essais cliniques et d’importantes organisations canadiennes partenaires. Doté d’un centre de coordination en Ontario, le RCECC compte aujourd’hui parmi ses membres plus de 70 centres de cancérologie et 14 bailleurs de fonds. Ces partenariats démontrent l’ampleur de l’engagement vis à vis d’une amélioration des essais cliniques sur le cancer au Canada.

Au cours de ces trois dernières années, le RCECC a réalisé des progrès notables en réponse aux préoccupations formulées par l’ACRC. Il a notamment :

• accéléré la mise en place d’un certain nombre d’améliorations en matière de recrutement, de qualité et d’efficacité des essais;
• facilité la communication entre les centres à propos des possibilités d’effectuer des essais;
• favorisé la participation des patients et du public.

Ces activités ont permis de fédérer et de relier les centres canadiens d’essais cliniques sur le cancer, générant des collaborations entre les « petits » et les « grands » centres, qui ont non seulement permis d’améliorer leurs capacités de mener des essais, mais également d’améliorer l’accès à ces essais pour les patients traités dans les centres de cancérologie de taille plus modeste.

Le portefeuille du RCECC s’avère unique en ce sens qu’aucune autre ressource ne suit, comme il le fait, les activités universitaires en matière d’essais au Canada. Les essais portant sur des maladies particulières et sur les modalités de traitement associées peuvent être évalués au fil du temps, afin de s’assurer que les priorités des différents groupes d’intervenants, notamment les chercheurs, les patients et les bailleurs de fonds, sont prises en compte. La collecte directe d’indicateurs du rendement à l’échelle nationale constitue un pas en avant décisif pour la recherche canadienne sur le cancer dans son ensemble. L’analyse, dans un proche avenir, de ces indicateurs du rendement fournira des renseignements particulièrement utiles à tous les intervenants de la recherche sur le cancer.

Pour obtenir de plus amples renseignements, notamment une liste des partenaires du Réseau, de ses centres et de ses initiatives, veuillez consulter le site Web du RCECC (en anglais seulement).