Outils interactifs de l’ECRC

Géré par Tableau Software. Cliquez ci-dessous sur le sujet de votre choix.

Conseils pour utiliser les outils interactifs

Placez le curseur sur un élément d’un graphique pour voir le montant de l’investissement. Il est important de noter que les échelles/axes changeront en fonction des filtres choisis. Cela permet une meilleure lisibilité lorsque les données sont découpées par tranches.

L’affichage est optimisé pour un écran d’ordinateur de bureau et pourrait ne pas convenir aux appareils mobiles.

Limites et mises en garde

L’ECRC englobe les renseignements sur le financement pour 19 632 projets financés par 42 organismes/programmes de 2005 à 2015, et couvre la majeure partie de la recherche évaluée par les pairs des secteurs gouvernementaux et bénévoles. Toutefois, l’ECRC ne comprend pas le financement spécifique aux établissements en provenance de fondations d’hôpitaux, la recherche appuyée par des fondations privées, ou la recherche et le développement de l’industrie, sauf s’ils font partie de partenariats de financement pour des projets qui relèvent de l’ECRC. Il convient de noter que les sources de financement provinciales de la C.-B. sont sous-déclarées. Nous estimons que la couverture par l’ECRC représente de 60 à 80 % de tout le financement pour la recherche sur le cancer au Canada.

Veuillez noter que les montants des investissements peuvent varier par rapport à ce qui est déclaré par les organismes couverts par l’ECRC. Cette situation est due, en partie, aux différences dans la déclaration des années (l’ECRC utilise l’année civile) et à d’autres conventions de déclaration (voir ci-dessus). En cas de disparité, veuillez vous baser sur les données de financement de la recherche de l’organisme concerné, qui seront les plus récentes et les plus complètes.

Conventions de déclaration

  • Les investissements octroyés aux projets financés par deux organismes ou plus sont représentés par les montants des investissements des organismes qui ont fourni le financement. Les investissements dans la recherche ont été calculés au prorata et fondés sur les allocations réelles au cours des dix années et non sur les engagements financiers.
  • Les budgets des projets ont été pondérés sur la base de leur pertinence par rapport au cancer. Pour les projets qui n’étaient pas entièrement axés sur le cancer, les budgets ont été pondérés de 5 à 80 %.
  • Les analyses par région géographique ont été fondées seulement sur l’affiliation institutionnelle du chercheur principal (CP) désigné.
  • Tous les projets sont codés en fonction du Common Scientific Outline (CSO) (classification scientifique commune), la classification principale utilisée par l’International Cancer Research Partnership (ICRP). La classification CSO est divisée en six domaines scientifiques généraux. Lorsque plus d’un code CSO est attribué à un projet donné, le budget est distribué de façon égale entre les codes.
  • Tous les projets sont codés en fonction de la Classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé connexes (CIM 10). Le codage du siège des maladies est fondé sur les sièges recensés par les chercheurs dans les descriptions de projet. Les projets peuvent être attribués à plus d’un siège de cancer, et si c’est le cas, les allocations budgétaires représentent 100 % du total. Dans le cas où un projet s’applique à plusieurs sièges de cancer ou à aucun siège particulier, le projet reçoit le code « non spécifique/tous les sièges ».

Pour obtenir des détails sur la méthodologie, notamment les définitions des mécanismes de financement, veuillez consulter notre rapport intitulé Investissements en recherche sur le cancer au Canada, 2008-2012.